Yeux d’or 2017-12-09T03:05:27+00:00

Yeux d’or

Sur la scène entre un être transparent.
Qui suis-je ? demande-t-il.
Il ne sort pas mais disparaît.

Sur la scène entre un homme très grand.
Il entre, il passe, il sort.

Sur la scène entre un homme aux yeux d’or.
Il marche avec le soleil dans le dos.

Entre aussi une sorte de jeune fille,
à la fois fourmi, à la fois triste.

L’homme d’or, soleil dans le dos :
Nerveuses, les mains dans la nuit cherchent appui
sur le cadre du lit
Battant, le cœur ouvre des yeux dans le noir

de la nuit.

Tandis que la jeune fille s’assoit.

L’homme aux yeux d’or, assis,
à côté de la jeune fourmi, sorte de fille :

Qui suis-je, ongles arrimés dans le bois
noir et sec ?
J’ai mille ans et j’entrevois la nuit,
J’ai mille soleils dans mon cœur gonflé
Mais l’océan
seul
demeure
en attendant la nuit.

Jeune fille gaie :
Oui.

Homme d’or, yeux d’or :
Cœur d’or
Os de calcaire.

Fille jeune :
Yeux d’or.
Os de calcaire
Cœur d’or.

Ils se taisent.
La jeune fille et le soleil s’éteignent,
tandis que les yeux de l’homme d’or brillent de plus en plus fort.
Dans le noir de la nuit,
ses yeux sont deux soleils.
Dans la nuit.